ADDLASEYNE.COM >> Centre Evangélique de Pentecôte de la Seyne-sur-Mer
 
 
 
Il y a 1 réaction(s), Cliquez ici pour réagir !
Ce sont les violents qui s’emparent du royaume de Dieu.
 
 

Si la Bible condamne la violence, le Christ emploie cette expression pour nous montrer que pour rentrer dans la promesse il faut être violent. Bien sur, pas violent envers les autres, mais envers soi. Violent contre notre vieille nature.
L’apôtre Paul emploie des mots comme « combattre, s’efforcer, lutter, courir », ce qui montre un effort, une violence pour arriver au but. Il est évident que tous nos efforts ne pourront rien si Dieu n’est pas avec nous, le même apôtre Paul réalisait cela en déclarant : « Quand je suis faible, c’est là que je suis fort. »

Nous allons voir l’exemple de 4 personnes qui ont usé de cette violence que procure la foi et se sont attachées à Dieu et à ses promesses et ont fini par remporter la victoire.

1 – Jacob : Genèse 32 v 26.
Il y a un combat entre Jacob et l’Ange de l’Eternel. Dans nos vies il y a aussi des combats, contre nous-même, ou les agressions de notre monde, séduction, tentation... L’Evangile peut même apparaître comme un ennemi qui va nous empêcher de vivre, ce qui peut engendrer un combat. Notre vie contre la vie de Dieu, notre mesure contre celle de Dieu.
Le jeune homme riche n’a pas eu cette volonté, il n’a pas su voir que derrière les paroles de Jésus se trouvaient la bénédiction et il est reparti tout triste.
Jacob, lui va avoir cette foi, bien que blessé, il va s’attacher à l’ange et lui réclamer la bénédiction. « Je ne te laisserai, que tu m’est béni. » Il a su voir au-delà de l’épreuve et voir Dieu. Il s’attache à la bénédiction et le miracle se produit.
Lui, Jacob se qui signifie trompeur, va devenir une nouvelle créature, son nom sera changé en Israël. De ce combat, c’est un nouveau Jacob qui va naître. « Si un homme ne naît d’eau et d’Esprit, il ne peut voir le royaume de Dieu. » Jean 3 v 3.
Voir : Ephésiens 1 v 3 & Proverbes 10 v 22.

2 – Elisée : 2 Rois 2 v 2 & 4 v 6.

Elie va vouloir éloigner Elisée de lui par plusieurs fois il va demander à Elisée de partir. Elisée va avoir cette violence de rester. Il est attaché à Elisée car il reconnaît en lui l’homme de Dieu et surtout qu’il y a Dieu. On dit souvent qu’il faut s’attacher à Dieu et non aux hommes, mais Dieu peut se manifester au travers des hommes.
Dans le nouveau testament, certain se sont attaché aux disciples car ils reconnaissait que Dieu était avec eux. Elie n’avait rien de spécial, sinon que Dieu était avec lui. Elisée savait que son maître partirai mais il veut être là et recevoir la bénédiction, il ne va pas lâcher, les moqueries, la marche, même le rejet d’Elie n’y feront rien, il est attaché à Elie le serviteur de Dieu.
Nous avons là une image de ce que peut-être la vie chrétienne, une marche difficile, mais si nous regardons à Celui qui est notre but suprême, nous auront la vivacité d’Elisée et sans regarder à droite ou à gauche rester attaché au serviteur, à l’Eglise et à Dieu. Le ministère d’Elisée n’aurait pas été aussi puissant s’il ne s’était pas attaché à Elisée et à cette recherche de l’onction du service.

3 – Ruth : Livre de Ruth

Cette femme par force va aller au-delà de la malédiction. Elle est moabite, un peuple maudit par Dieu. Ce peuple doit son existence de l’inceste entre Loth et une de ses filles. Elle est étrangère au peuple de Dieu, mais elle va s’attacher à Noémie, sa belle mère. Elle délaisse son peuple, sa famille, ses dieux et même son avenir pour suivre Noémie. Elle consent à vivre comme elle à épouser ses coutumes mais surtout à suivre le Dieu de Noémie. « Ton Dieu sera mon Dieu. »
Elle ne va pas pousser Noémie à tel ou tel compromis qui serait un piège pour sa belle mère, mais avec un cœur pur elle va s’attacher à Noémie. On ne peut avoir deux maîtres dira Jésus. Pourtant celle-ci n’a plus rien, plus de mari, plus de fils, plus de biens, rien sinon que d’appartenir au peuple de Dieu. Quelle violence que d’accepter de tout perdre par fidélité. Jésus déclare que celui qui perdra sa vie la retrouvera, mais celui qui la sauvera la perdra. Ruth en perdant tout a tout retrouvé et au centuple. Elle qui glanait avec les indigents, va épouser un homme de bien, riche et craignant Dieu.
Si les œuvres ne nous sauvent pas, il est des actes que Dieu approuve et comme il est écrit dans sa Parole : « Je ne serai le débiteur de personne. » et Ruth va avoir de faire partie de la généalogie du Christ. Matthieu 1 v 5.
Elle, la moabite, dans la lignée avec Abraham, Jacob et David, en s’attachant à Noémie, Ruth s’est emparée de la promesse.

4 – Jean : Jean 19 v 26.

Nous sommes là à un moment terrible, Jésus vient d’être arrêté, jugé et condamné à mourir sur la croix. Il nous est mentionné que tous les disciples ont laissé Jésus. Tous sauf Jean. Malgré le désespoir et la terreur, il va s’attacher au Maître même dans ces instants difficiles. Nous pouvons nous aussi passer dans des moments difficiles où il nous semble que le ciel est obscurcit.
Alors deux attitudes : délaisser ou s’attacher.
Jean s’est attaché au Christ. Le Seigneur va lui confier sa mère. Là aussi le ministère de jean revêt un caractère spécial :
- Il va écrire l’évangile qui nous parle de l’amour de Dieu d’une manière particulière.
- Il va recevoir la révélation des derniers temps.
- Il est sans doute le seul apôtre qui soit mort si âgé.
Dieu ne fait pas de favoritisme mais il cherche des hommes et des femmes fidèles. Nous pouvons laisser le Seigneur seul :
- Qui enverrai-je : Esaïe 6 v 8
- Je cherche un homme : Ezéchiel 22 v 30
Nous pouvons également nous attacher au Seigneur quel que soit les circonstances. Jean a du se faire violence pour suivre Jésus jusqu’à la croix, ayons cette violence pour suivre le Christ jusqu’au bout et Lui être fidèle.
« Viens bon et fidèle serviteur, entre dans la joie de ton maître. »

Voir aussi : Psaumes 14 v 2, 3 - Colossiens 1 v 24.



Les versets de cette étude:

Matthieu 11 v 12 : " Depuis le temps de Jean-Baptiste jusqu’à présent, le royaume des cieux est forcé, et ce sont les violents qui s’en emparent. "

> Retour au texte <

Genèse 32 v 24-30 : " Jacob demeura seul. Alors un homme lutta avec lui jusqu’au lever de l’aurore.
25 Voyant qu’il ne pouvait le vaincre, cet homme le frappa à l’emboîture de la hanche; et l’emboîture de la hanche de Jacob se démit pendant qu’il luttait avec lui.
26 Il dit: Laisse-moi aller, car l’aurore se lève. Et Jacob répondit: Je ne te laisserai point aller, que tu ne m’aies béni.
27 Il lui dit: Quel est ton nom? Et il répondit: Jacob.
28 Il dit encore: ton nom ne sera plus Jacob, mais tu seras appelé Israël; car tu as lutté avec Dieu et avec des hommes, et tu as été vainqueur.
29 Jacob l’interrogea, en disant: Fais-moi je te prie, connaître ton nom. Il répondit: Pourquoi demandes-tu mon nom? Et il le bénit là.
30 Jacob appela ce lieu du nom de Peniel: car, dit-il, j’ai vu Dieu face à face, et mon âme a été sauvée."

> Retour au texte <

Ephésiens 1 v 3 : " Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, qui nous a bénis de toutes sortes de bénédictions spirituelles dans les lieux célestes en Christ! "

> Retour au texte <

Proverbes 10 v 22 : " C’est la bénédiction de l’Eternel qui enrichit, Et il ne la fait suivre d’aucun chagrin."

> Retour au texte <

2 Rois 2 v 2, 4 & 6 : " Elie dit à Elisée: Reste ici, je te prie, car l’Eternel m’envoie jusqu’à Béthel. Elisée répondit: L’Eternel est vivant et ton âme est vivante! je ne te quitterai point. Et ils descendirent à Béthel."
" Elie lui dit: Elisée, reste ici, je te prie, car l’Eternel m’envoie à Jéricho. Il répondit: L’Eternel est vivant et ton âme est vivante! je ne te quitterai point. Et ils arrivèrent à Jéricho."
" Elie lui dit: Reste ici, je te prie, car l’Eternel m’envoie au Jourdain. Il répondit: L’Eternel est vivant et ton âme est vivante! je ne te quitterai point. Et ils poursuivirent tous deux leur chemin."

> Retour au texte <

Matthieu 1 v 5 : " Salmon engendra Boaz de Rahab; Boaz engendra Obed de Ruth; Obed engendra Isaï"

> Retour au texte <

Jean 19 v 26 : " Jésus, voyant sa mère, et auprès d’elle le disciple qu’il aimait, dit à sa mère: Femme, voilà ton fils."

> Retour au texte <

Esaïe 6 v 8 : " J’entendis la voix du Seigneur, disant: Qui enverrai-je, et qui marchera pour nous? Je répondis: Me voici, envoie-moi."

> Retour au texte <

Ezéchiel 22 v 30 : " Je cherche parmi eux un homme qui élève un mur, qui se tienne à la brèche devant moi en faveur du pays, afin que je ne le détruise pas; mais je n’en trouve point."

> Retour au texte <

Psaumes 14 v 2-3 : " L’Eternel, du haut des cieux, regarde les fils de l’homme, Pour voir s’il y a quelqu’un qui soit intelligent, Qui cherche Dieu. Tous sont égarés, tous sont pervertis; Il n’en est aucun qui fasse le bien, Pas même un seul."

> Retour au texte <

Colossiens 1 v 24" Je me réjouis maintenant dans mes souffrances pour vous; et ce qui manque aux souffrances de Christ, je l’achève en ma chair, pour son corps, qui est l’Eglise."

> Retour au texte <


 
Version Imprimable Réagir à cet article Recommander cette page à un ami
     
Il y a actuellement 1 commentaires.
Cliquez ici pour déposer votre réaction !
 
     joziane (Canada) Posté le 15/03/2005
la violence est comparable à celle que le Messie utilisa pour chasser les commerçants du Temple; Ainsi pour préserver le Royaume, il nous faut utiliser la violence, le zèle qui convient pour redresser les droits. Car ils sont nombreux ceux qui s'opposent à la volonté de Dieu, et ils ont le cous raide. Ils ne courberont l'échine que sous le coup violent qui leur sera porté, et le choc qui surviendra est un moyen de restituer à juste droit, ce qui appartient à Dieu.
Réagir à cet article
 
 
Imprimer l'article Forum Nous contacter Retour Haut de la page
 
© 2001-2017 - ADD LA SEYNE | Design : Jer | http://addlaseyne.free.fr | Contact