ADDLASEYNE.COM >> Centre Evangélique de Pentecôte de la Seyne-sur-Mer
 
 
 
Il y a 1 réaction(s), Cliquez ici pour réagir !
Comment suivre Jésus
 
 

3 passages pour illustrer.
- La foule suivait Jésus. Matthieu 12 v 15
- Les disciples suivaient Jésus. Marc 6 v 1
- Marie suivait Jésus. Marc 15 v 41


La foule :
Nous avons quelque chose d’anonyme, un mouvement de masse. La foule suivait Jésus quand il se passe un événement.
La foule suit par intérêt. « vous me suivez… » La foule est versatile, changeante. Ex. la fille de Jaïrus. A Jérusalem, elle acclame Le Seigneur et peu de temps après, elle crie : « crucifie ! »
Matthieu 27 v 20 - Marc 15 v 11 - Actes 14 v 19.

Il n’y a pas de fondement, et suivre Jésus de cette manière ne nous mène pas très loin. Pierre après l’arrestation de Jésus s’est mis avec la foule. La Bible dit : Pierre le suivait de loin, suivre Le Seigneur de loin l’a amener à renier Jésus.
La foule a crié : « nous ne voulons pas que cet homme règne sur nous. »
Connaître Jésus historiquement, savoir qu’un homme s’appelant Jésus est mort un jour sur une croix, mais rejetant Son message, ne pas le laisser dans notre vie nous place dans la foule. La foule n’a pas été très loin avec Jésus-Christ, sa foi s’est arrêté aux portes de Jérusalem.

Le disciple :
Le disciple est proche, plus proche que la foule. Nous restons encore dans l’anonymat. Qui étaient ces disciples ?
Le disciple croit, il suit Jésus, mais il peut rester serviteur. Il est en dessous du Maître. Les disciples sont souvent éloignés de la pensée du Maître.
Ex. Jacques et Jean désirant détruire une ville. Le Seigneur dira : « Vous ne savez ce que vous me demandé. » Le disciple reste dans sa religion, il a ses limites. Le disciple ne peut tout accepter. Jean 6 v 60. Le Seigneur dira lui-même à ses disciples : « vous ne pouvez comprendre ce que je fais. »
Suivre Jésus, oui mais tout accepter, non. On peut prétexter de bonnes raison à cela. Je suis comme ça. Il faut vivre avec son temps.

Marie suivait Jésus.

Nous rentrons dans l’intimité du Seigneur. Ce n’est plus anonyme, on cite son nom : Marie.
Le christianisme n’est pas une religion mais une relation entre Dieu et les hommes, entre le créateur et sa créature.
Dans Matthieu 28 v 19, mais il y a une étape, vouloir rentrer dans cette intimité de Dieu, chercher à entendre la voix de Dieu. Le Seigneur dira : Jean 15 v 15. (amis) Le Seigneur va prendre l’image du Cep et des sarments. Jean 15 v 5
Ce qui manque à la foule et aux serviteurs, c’est la vie. Cette vie qui donne toute sa raison d’être aux sarments. Un sarment qui n’est pas attaché au Cep est mort, sec. Le Seigneur priant Le père dira : Jean 17 v 23.
Ces amis qui se sont engagés par le baptême ont décidé non de suivre une suite de règles, mais de recevoir la vie du divin Cep. Le chrétien est celui qui suit par amour et qui reçoit non des préceptes, mais la vie de Dieu.

Etre attaché au christ comme le sarment au cep. Marie était attaché au Seigneur pour braver les religieux et les gardes.
L’intime est celui qu’on appelle par son nom. Jean 10 v 3. & Exode 33 v 33.

Apocalypse 3 v 20. Nous voyons ce que désire Le Seigneur. Faire sa demeure en nous, rentrer dans notre vie en nous donnant la sienne. Le Seigneur frappe, un jour Il a frappé à la porte du cœur de nos amis.

De quelle manière voulez-vous suivre Le Seigneur ?
- De loin comme la foule
- Etre régit par une loi, des traditions et des préceptes.
- Ou bien désirez-vous entendre Le Seigneur frappé à la porte de votre cœur, l’entendre vous appeler par votre nom.

Accepter la main du Seigneur, rentrer dans l’intimité de Dieu, apprendre à le connaître et à l’aimer pour ce qu’Il a fait pour chacun de nous.

 
Version Imprimable Réagir à cet article Recommander cette page à un ami
     
Il y a actuellement 1 commentaires.
Cliquez ici pour déposer votre réaction !
 
     Eliane (France) Posté le 19/01/2005
Il y a deux moyens de connaître Dieu ! Par l'intelligence on peut se donner des idées sur Dieu en lisant la Bible, connaître la doctrine, mais il manque l'intérieur, l’essentiel. Par l’intelligence on ne connaît pas la puissance de Dieu, ni l'amour et qui se fait tout a fait une autre image de Dieu. Peut-être on est même « l'égaliste (sous la loi ), car il faut connaître Dieu par le cœur, par une relation intime, car Dieu n’est pas une religion , mais une relation <
Réagir à cet article
 
 
Imprimer l'article Forum Nous contacter Retour Haut de la page
 
© 2001-2017 - ADD LA SEYNE | Design : Jer | http://addlaseyne.free.fr | Contact