ADDLASEYNE.COM >> Centre Evangélique de Pentecôte de la Seyne-sur-Mer
 
 
 
Retour à la page précédente Imprimer l'article
Il n'y a aucun commentaire pour cet article. Soyez le premier a réagir en cliquant ici !
L'Univers et la Bible > La Planète Terre (chap1)

 

Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. Elle était au commencement avec Dieu. Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans elle.

Evangile de Jean chp 1 : 1 à 3
 
INTRODUCTION

Bienvenu à tous, je me présente, je m’appelle Sébastien et j’aimerais vous expliquer comment ce sujet à propos des étoiles et de la bible s’est présenté à moi. Depuis l’âge de 12 ans, je suis passionné du cosmos et de tout ce que l’univers peut contenir. C’était en 1986 lors du passage de la comète de Halley. Depuis j’ai enrichi mes connaissances en dévorant tout ce que je pouvais trouver concernant l’espace. Puis, le Seigneur m’a révélé certaines choses sur le ciel qu’il avait créé. Dès lors, j’ai cherché leurs significations et j’ai pu découvrir les merveilles de Dieu au travers des étoiles. C’est cela que j’aimerais partager avec vous, en vous présentant un exposé en six parties qui, je le crois du fond du cœur, vous aidera à mieux connaître Dieu et à réaliser la grandeur de son amour pour vous.
Je vous invite donc à embarquer pour un voyage extraordinaire au-delà de votre imagination, au-delà de votre quotidien, au-delà de nos frontières, et ce afin d’y découvrir les merveilles de l’univers visible et invisible :des corps célestes plus étonnants les uns que les autres, et aussi démesurés qu’il est possible de l’imaginer. Ce voyage commencera de notre planète Terre, traversera notre système solaire, puis notre Galaxie ( la Voie Lactée ) et enfin se terminera aux confins du cosmos. Durant ce voyage, nous découvrirons ensemble certains « secrets » de cette immense horloge aussi précise que parfaite, les noms de nombreux corps célestes, ainsi que ceux de certaines étoiles et constellations. Nous découvrirons les significations de ces noms et de leurs représentations. Nous pourrons admirer les beautés de l’univers au travers de nombreuses photos et dessin. Enfin, nous constaterons que rien de ce qui a été crée ne l’a été au hasard, mais vous en jugerez par vous-même.

* * * * *

1 - Notre Planète TERRE

Génèse 1 v : 9 à 13 & 2 Pierre 3 v : 8

La Terre, 3ème planète du système solaire est la seule ou existe la vie.

Quelques caractéristiques :
Distance du Soleil : 150 millions de Km
Diamètre à l’équateur : 12 600 Km
Nombre de satellite : 1, la Lune
Révolution : 365.25 jours
Distance parcourue en 1 an :
936 millions de Km

Cliquer pour agrandir
La Planète Terre
Rotation sidérale : 23 heures 56mn, soit une vitesse de 1666 Km/h ( largement supérieur à celle du son )
Vitesse de déplacement : 30 Km/s, soit 108 000 Km/h
Angle d’oscillation : 23.5° par rapport à l’axe de notre planète
 
Les grands signes du ciel :
Nous allons voir en détail quelques "signes" du ciel, car : " Ainsi parle l'Eternel : N'imitez pas la voie des nations, et ne craignez pas les signes du ciel, parce que les nations les craignent. Car les coutumes des peuples ne sont que vanité." Jérémie 10 v: 2
Jésus parlait des "signes du ciel", ou "des signes des temps" pour annoncer le temps de son retour, la fin des temps. Luc 21 v : 7 à 11 & Matthieu 16 v : 1 à 3
 
Les Comètes, loin d’être des présages néfastes, s’approchent du soleil et « frôlent » parfois la Terre sur leur chemin. On observe chaque année de 20 à 30 comètes, dont plus de la moitié sont périodique, c’est-à-dire qu’elles ne sont pas à leur premier passage. Leur orbite est, pour la plupart connue et leur retour annoncé. Comme par exemple la Comète de Halley ( photo ) qui revient tous les 76 ans. ( dernier passage en 1986 ). Avec leur grosse tête ( la Coma, ou chevelure ) et leurs longues queues, les comètes «petites errantes» par rapport aux planètes et satellites, bénéficient pour leur part, de 2 queues:
Cliquer pour agrandir
La Comète de Halley en 1986
- l’une large et courbe, de poussières et de gaz ; l’autre fine, droite et fluorescente, de gaz ionisés par le rayonnement solaire - Quand la comète s'approche du Soleil, le réchauffement produit par la radiation solaire fait s'évaporer les gaz qui se dispersent dans toutes les directions de l'espace en formant la chevelure. C'est parce que les gaz diffusent la lumière solaire que la chevelure devient visible. La formation de la queue est provoquée par l'effet conjoint de la pression des radiations et de celle du vent solaire sur les molécules de gaz : la queue est donc toujours tournée en direction opposée à celle du Soleil.
 
Cliquer pour agrandir

Les Etoiles Filantes, (Photo), ne portent pas un nom révélateur puisque si une étoile venait à entrer dans notre atmosphère nous ne serions plus là pour en parler. Ce sont en fait des météores, petits corps solide en provenance de l’espace qui se consume en tombant à grande vitesse dans l’atmosphère terrestre et en laissant une traînée lumineuse. Ils peuvent avoir différentes tailles, de quelques centimètres à plusieurs dizaine de mètre. S’il venait à tomber une météorite de taille importante (quelques Km) les conséquences pourraient en être catastrophique. Apocalypse 6:13

Les Aurores Boréales, sont des phénomènes lumineux de la haute et très haute atmosphère, de plus de 80 à 500 Km d’altitude, les rayons cosmiques descendent rarement plus bas. Ce phénomène se produit lorsque les vents solaires atteignent l’atmosphère, électrons et protons heurtent de plein fouet les atomes d’oxygène et d’azote composant l’aire qui se trouve au-dessus des pôles. Le maximum d’aurores polaires coïncide avec les périodes maximales d’éruption solaires (forte augmentation de la brillance d’une région du Soleil ) tous les onze ans.

Pluie d'étoiles filantes
Cliquer pour agrandir

Le plus souvent, il s’agit de gigantesques draperies lumineuses qui se déploient de l’horizon jusqu’au zénith, ou bien d’arcs brillant au-dessus de l’horizon et dont les rayons vont dans toutes les directions. Si leur coloration rougeâtre est commune, celle-ci est supplantée, plus on se rapproche des pôles, par le vert et le jaune, couleurs auxquelles s’ajoutent des tons bleus et argentés, plus délicats.

Autre phénomène que l'on peut observer, mais qui est heureusement très rare, c'est un cratère causé par une très grosse météorite.
Apocalypse 9 v 1-2.

Cliquer pour agrandir

Aurore Boréale
Cratère au Nouveau Mexique
 
La Voûtes Celeste : « L’Eternel a bâti sa demeure dans les cieux, et fondé sa voûte sur la Terre. » Amos 9 v : 6.
La voûte céleste est le toit du monde, si on peut la définir ainsi. La voûte du ciel peut avoir une allure particulière si on sait comment la photographier. Une pose de plusieurs heures, montre le décalage entre l’étoile Polaire ( presque au centre ) et le pôle céleste ( axe de rotation de la Terre ). Les Traits blancs indiquent le déplacement des autres étoiles autour de la Polaire. On peut constater qu’elles se déplacent de manière circulaire dans le ciel. Mais en fait, c’est la Terre qui tourne sur son axe et non les étoiles qui se déplacent ainsi.
Cliquer pour agrandir
La Voûte Celeste
 
Petite anecdote : Noël sous la neige ou à la plage ?
De nos jours, le 22 décembre correspond au solstice d’hiver dans l’hémisphère Nord. Il y a 2000 ans, le solstice tombait vers le 24 décembre. Ce solstice d’hiver marque le moment où, dans l’hémisphère Nord, les jours, après avoir raccourci pendant 6 mois, recommence à s’allonger. C’est pourquoi l’Eglise Chrétienne a choisi le solstice d’hiver, symbole d’espoir et de renouveau, pour célébrer la naissance de Jésus-Christ.
La civilisation chrétienne ayant conquis les 2 hémisphères, le monde entier fête Noël le 24 décembre. Or, pour tous les habitants de l’hémisphère Sud, à cette date, les jours recommencent à décroître. C’est le solstice d’été, il fait chaud et les habitants de Sydney, en Australie, réveillonnent dans leur jardin ou à la plage.

2 - Notre satellite : La Lune

Genèse 1 v : 14 à 17

La lune n’entre jamais en scène au même lieu ni à la même heure ; elle se montre toujours de face, alors quelle tourne sur elle-même.
Pourquoi ?

Quelques caractéristiques :
Distance à la Terre : 384 000 Km
Diamètre : 3 480 Km
Révolution : 27 jours et 8 heures
Rotation : 27 jours et 8 heures

Cliquer pour agrandir
La Pleine Lune
Lunaison : 29.5 jours environ
La Lune n’émet par elle-même aucune lumière mais diffuse celle qu’elle reçoit de l’astre solaire. Aussi ne voyons-nous jamais de la lune que sa partie exposée au Soleil. De plus la Lune fait un tour complet autour de la Terre en 27 jours et c'est le temps qu'il lui faut pour faire un tour sur elle-même, ce qui explique pourquoi nous ne voyons toujours que la même face.

 
Les Influences de la Lune
Lors d’une pleine lune certaines personnes atteintes de lycanthropie peuvent subir des transformations biologiques dramatiques. Heureusement que NON ! Tout ce qui peut être dit concernant les influences de la Lune n’est qu’idée farfelue et saugrenue.Esaïe 47 v : 13-14 S'attarder à adorer la Lune ou y vouer un culte idolatre n'engendrera qu'une condamnation car la Lune ne fut pas créée dans ce but, comme d'ailleurs tous les astres célestes.
Deuteronome 17 v : 2 à 4. La seule influence qu’exerce réellement la lune sur la Terre est bien familière : celui des marées. Ce phénomène est dû à l’attraction gravitationnelle de la lune sur la Terre,
Cliquer pour agrandir
Le Mont St Michel en Normandie
qui se traduit par une protubérance des océans du côté de l’astre et une autre du côté opposé. La croûte terrestre subit-elle aussi l’attraction de la lune. L’amplitude des déformations ne dépasse cependant pas 30 cm : la rigidité terrestre est estimée être équivalente à celle de l’acier. Etant donné que la Terre tourne en 24 h et que la lune parcourt son orbite en 27.33 jours, notre satellite passe au méridien donné toutes les 24h 50 mn. On peut en déduire que l’intervalle entre 2 marées est en moyennes de 12 h 25mn. En 1 jour, un site côtier connaît donc deux renflements et deux creux, soit 2 marées hautes et 2 marrées basses. D’autre facteur entre en jeu pour déterminer le coefficient des marées, en particulier la forme et la profondeur du bassin océanique ainsi que la configuration des côtes. C’est ainsi que les marées peuvent être très peu marquées ( comme en Méditerranée ) ou spectaculaire ( dans la baie du Mont-Saint-Michel par exemple ou l’eau remonte à la vitesse d’un cheval au gallot ). voir photo
 
Cliquer pour agrandir
Les éclipses
On peut distinguer 3 sortes d’éclipses. Les 2 premières observables à l’œil nu avec des filtres protecteurs. La 3ème nous le verrons ensuite n’est visible que la nuit. La première est également la plus connue, c’est l’éclipse de soleil. (Photo)
Ce phénomène ce produit régulièrement, presque tous les ans. Visible de façon totale ou partielle ( suivant le point d’observation ), ce phénomène est dû à la relation qu’il y a entre la distance de la Terre au soleil et celui de la lune, et à la taille des disques lunaire et solaire visibles de la Terre.

Eclipse totale de Soleil : le 11 août 1999
Cette relation est de 400 fois. En effet, la distance de la Terre à la lune est 400 fois plus petite que la distance de la Terre au Soleil ; et de même, le diamètre de la Lune est 400 fois plus petit que celui du Soleil. Ce qui nous permet d’admirer ce phénomène magnifique qui a été pendant des siècles pour certain peuple un signe de mauvais présages. Apocalypse 6 v : 12 - Esaïe 13 v : 9-10
Cliquer pour agrandir
Cette photo ( ci-contre ) montre les différentes phases d'une éclipse totale. On constate que la Lune met environ 1h15 pour recouvrir complètement le Soleil. Il ne reste plus qu'un disque noir et se qu' on appelle "la couronne solaire". ( voir photo ci-dessus )
Cliquer pour agrandir
Différentes phases de l'Eclipse totale de Soleil
L'ombre de la Lune sur la Terre - Eclipse du 11 août 1999

Le deuxième phénomène n’est en fait qu’un cas particulier de l’éclipse de soleil, c’est l’éclipse annulaire. (Photo) Lorsque la Lune réalise son orbite, son tracé n’est pas un cercle parfait, mais plutôt une ellipse. Ceci modifie sa distance avec la Terre, et par conséquent lors d’une éclipse, le disque lunaire étant plus petit laisse entrevoir un cercle solaire semblable à un anneau de feu.


Le troisième phénomène est l’inverse des 2 premiers. Ce n’est plus la lune qui se situe entre le Soleil et la Terre, mais la Terre entre le Soleil et la Lune. C’est une éclipse lunaire. (Photo) Par conséquent, la Lune vient à passer dans l’ombre de la Terre, ce qui ne fait pas disparaître la Lune ( il n’y a pas de relation distance-taille dans ce cas précis ) mais crée un disque rougeâtre (du à l'atmosphère Terrestre) qui vient peu à peu recouvrir la Lune. Elle devient rouge comme le sang !
Joël 2 v : 30-31 - Apocalypse 6 v : 12 à 14

Cliquer pour agrandir
Eclipse annulaire de Soleil
Cliquer pour agrandir
Différentes phases de l'Eclipse Lunaire
Des Satellites artificiels
Il y a de nombreux satellites artificiels sur orbite terrestre, tel que :
- Des satellites météo
- Des satellites de communications
- Des satellites Militaires
- Télescope Spatiale
- Station Spatial
Le premier satellite envoyé sur orbite terrestre fut: Spoutnik 1 (URSS) le 4 octobre 1957. Ensuite, le 20 février 1986 est lancé la station spatiale MIR (signifiant paix) à environ 400 km d’altitude.

Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Station Spatial MIR et navette spatial américaine
Station Spatial Internationnal "I.S.S"
Elle fut agrandie en y ajoutant d’autre module en 1987, 1989, 1990, puis en 1993 et 1994. La station MIR laissera place à l’ISS (Station Spatiale Internationale) en 1999, et disparaîtra dans l’océan pacifique en avril 2000. Depuis, l’ISS est en cours d’assemblage et devrait être terminé d’ici 2008, mais les évènements de ces derniers temps risque fort de ralentir sa mise en place. La mise sur orbite de satellite est donc très récente et on peut imaginer qu’il y a quelques siècles les hommes n’auraient jamais envisagé de vivre un jour dans l’espace, et encore moins se rendre sur la Lune. Mais les projets de l'homme ne sont pas ceux de l'Eternel. Abdias 4
 

Conclusion
Dieu n'a rien fait au hazard, tout montre sa gloire, des comètes aux éclipses, en passant par les étoiles filantes ou les marées. L'homme peut voir la puissance de Dieu autour de lui, chaque jour, parfois il suffit tout simplement de prendre le temps de regarder. Lorsque Dieu a placé ses signes dans le ciel ce n'était pas pour effrayer l'homme mais pour marquer le temps, les époques, et les temps de la fin.
Genèse 1 v : 14 à 17 - . - Matthieu 16 v : 1 à 3 & Luc 21 v : 7 à 11
Que celui qui a des yeux pour voir, regarde ce que Dieu a fait et que celui qui a des oreilles pour entendre, écoute ce que Dieu dit.

Sébastien

***
Chapitre suivant :

-- Le Système Solaire --

***
Laisser un message sur le forum

 
Source : ADDLaSeyne.com
http://www.addlaseyne.com/etoiles/
 
  Réagir à cet article  
Version Imprimable Voir tous les articles Recommander cette page à un ami
     
Il n'y a aucun commentaire pour cet article. Soyez le premier a réagir en cliquant ici !
 
 
Imprimer Forum Nous contacter Retour Haut de la page
 
© 2001-2017 - ADD LA SEYNE | Design : Jer | http://addlaseyne.free.fr | Contact